Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

BRETENOUX VTT

Conçu pour les VTTistes de la Cère ( et d'autres) afin de pouvoir échanger différentes informations.

Publié le par Babar
Publié dans : #Comptes rendus des Randos & Sorties diverses


C’est avec un peu de retard que je me décide à vous donner mes impressions sur cette rando dont vous avez déjà eu des échos sur le site Lpivtt et le blog cahorsvtt (avec photos , films
et autres commentaires  dont  celui de Denis).

 

Pour cette rando, les VTT de la Cère ont battu leur record de participation : 22  (et je ne compte pas les accompagnants …).

Lâchement abandonné par GGbipbip atteint par une vilaine grippe « cochonne », je me suis résolu à accompagner  les Cadurciens G58 et Fred (pour avoir quelques tuyaux sur la sortie qu’ils nous ont concocté autour de Cahors le we prochain), laissant ainsi nos fous furieux (Wilfried, Eric, JPS, Alain , Denis )  s’expliquer à l’avant… 

Nous nous sommes rapidement réchauffés dès les premières pentes de boucle préliminaire du grand circuit, nous  shuntons  le premier ravitaillement arrivé  trop précocement  (non sans avoir salué les « tauliers »  encore frigorifiés) , plus nous avançons plus la température monte et plus les sentiers deviennent intéressants.

 La belle descente sur Corn et ses 2 épingles nous donne un avant goût de ce qui nous attend. Arrivés au ravitaillement 2 , Zhardhall apparemment « coaché » parHon2 me propose une bière (?) que je refuse poliment ( non mais !  Pour qui ils me prennent ? Moi qui  suis un ascète dans ce sport !) .

Fred ne semble pas décidé à se « traîner » avec le journaliste de Mercuès, je décide donc de rester avec lui pour rouler à un rythme qui me convient mieux , la végétation change , beaucoup de buis  et il y a de plus en plus de cailloux  c’est le MIDI !

 nous arrivons dans de  jolis passages entre les murs de pierres sèches  , et  au moment de plonger sur la droite vers Brengues (certains ont continués tout droit…), je bascule dans le pierrier ( merci à Fred pour la main tendue, là où d’autres m’auraient jeté des cailloux …), superbe descente ( très bien décrite dans les autres CR), c’est là que je retrouve Nadine et Lydia : il me faudra les insulter pour qu’elles s’écartent …mais non…j’ai juste un peu « braillé » …

Arrivé en bas, j’envisage  un instant  m’arrêter pour les attendre, mais  ayant rejoins JPS  victime de crampes comme l’an dernier (pourtant il avait un bidon et même pas de gastro !)   Nous repartons et dans notre  discussion nous manquons le ravito de Brengues  pour partir à la chasse de Fred, sauf que lui s’est arrêté…  à l’issue  de cette belle boucle (Ouf !  La montée de St Sulpice…) toujours à bloc, nous trouvons  Domi assis sur un mur qui nous indique le ravito  que nous allions ignorer dans l’autre sens … décidément je ne vois aucun panneau !

Alors là, question ravitaillement, chapeau bas : barbecue d’enfer !  Saucisses grillées servies par Armelle et Yves etc…

Hélas, il ne faut pas nous attarder et nous repartons en cote sur des sentiers aériens, suivent château des Anglais et descentes techniques, retraversée du Célé que nous suivons en rive gauche par un sentier rapide, sombre et frais, dans la montée suivante nous rattrapons Oliver (qui  a  gracieusement secouru un participant en hypoglycémie), nos décidons alors de finir à trois.

 Au dernier ravito Yves (le père Noël) et Hon2  nous attendent avec de la  bière  que j’accepte ! (pardon Zhardhal, mais  là, je risquais la déshydratation…)

Il  parait que les autres VTT de la Cère sont loin devant et Cyrille nous prédit « un chambrage » en règle à l’arrivée, aussi nous ne nous attardons pas. JP est revigoré (il va nous faire une montée de feu au viaduc) .

 Il faudra m’expliquer comment un clou de tapissier s’est fiché dans mon pneu !!! À moins que je ne sois victime d’un attentat fomenté par l’entourage proche de Crozemaxx…

  JP qui se réjouissait d’une sortie (enfin) sans problème technique,  sort un peu large dans un virage avant la descente des « buses », tape la roue arrière dans un caillou et nous fait un roulé-boulé dans les buissons noirs : ça va, juste une crevaison et pas de bobo, avant le Roc marathon ça aurait été dommage.

Arrivés à Figeac, nos petits camarades nous ont un peu oublié (ça fait du bien…), tant ils ont d’aventures à raconter autour de la table, on me dit que l’un d’entre eux se serait perdu…

 

78kms,  beau circuit,  organisation sympathique et efficace, beau temps, camarades supportables : que demander de plus ? 

  Les commentaires sont unanimes,  si ce n’est pas ma première TransFigeacoise  c’est sans nul doute la meilleure, la vallée du Célé est vraiment un bijou , il faut y revenir….

 

 J’ai trouvé quand même une  faute impardonnable,  le détail qui tue : Il n’y avait pas de

pinard avec les saucisses. !!!

  Cliquez sous le lien pour voir les photos et vidéo  LPI VTT
link
Cliquer sous le commentaire Gaël 58
link
 

Voir les commentaires

Publié le par Babar
Publié dans : #Comptes rendus des Randos & Sorties diverses

                      

                       

                                                    Saint Micheloise

 

Avant de faire un commentaire sur la randonnée, il est  bien d’insister sur la contribution qu’apporte notre club en termes de participation à toutes les randos du coin (environ 10%  des inscrits à chaque sortie …)

Aujourd’hui 18  VTT de la Cère !!!: Lydia , Françoise , Céline et Gérard , les Thierry , Christophe , Alain , Wilfried  ,Cyrille , Denis , Didier , Philippe , Fred , OlivierR, Greg ,  Pierre V, François ( et je ne compte pas : Domi qui nous a rejoint en vélo de route pour le repas  , le fils de Christophe,   le bauf de Greg , la copine de Fred ,Vincent  d’Issendolus…) .

 

 

Encore une fois je ne suis pas déçu par la St Michéloise , certains l’auront certainement trouvée trop roulante ou trop dure ou  trop machin… Il est vrai que chaque édition à son caractère  avec des qualités (et de rares défauts) que l’on apprécie en fonction de ses capacités techniques ou physiques, mais il y a une constante, c’est l’effort que font les organisateurs pour se renouveler , merci à l’accueil toujours chaleureux  de JP , mes copains kayakistes Patricia  et Bernard, bravo au traceur JC   et à tous les autres organisateurs.

 

  Le balisage était juste suffisant  (flèches  un peu sombres  et les changements de direction pas facile à anticiper : j’ai fait quelques tout droit), les ravitaillements très corrects  avec des jeunes aux manettes (ça change des seniors de Quissac !).

 En ce qui concerne le circuit je ne serait pas capable d’en faire un descriptif détaillé, je laisse ça aux locaux…  (voir CR et commentaires sur le blog « cahorsvtt »).

 Cette année les descentes étaient plutôt rapides et moins techniques (la première et la dernière étant les meilleures pour moi), toutes les montées faisables sur le vélo (les moyennes des premiers ont du être élevées), à mon compteur 61,5 kms (mais il parait que j’aurais un peu jardiné…)

Beau temps ensoleillé mais pas trop chaud, terrain  très sec (poussière parfois glissante pour les roues avant),

Le départ a encore été un peu « désordonné » , certains ayant choisi de l’anticiper afin de ne pas être gênés dans les premiers singles ; en effet à Cours, ce départ se fait toujours en descente ( assez technique cette année où il valait mieux être bien placé ) pour ma part, j’étais dans les premiers, mais j’ai quand même dû  couper un peu en hors piste pour ne pas mettre pied à terre , arrivé dans le magnifique tunnel végétal, je me suis lancé à la poursuite de Seb82 avec Patrice qui trop collé à ma roue n’a pas vu une branche et a cassé son casque ( mauvaise nouvelle, il m’a appris que la rando de Leyme et le Roc Trespouzien sont prévus le même jour en 2010 : ça va être un dilemme…)  , Gaël soigne le rhume contracté dans le courant d’air  lorsque je l’ai doublé…

A trois ,nous allons revenir sur  beaucoup de ceux partis avant nous ,  au ravitaillement se joint à nous mon camarade tandémiste montalbanais toujours aussi souriant  , hélas  vers le 25ième km : crevaison , adieu les tirages de bourre !!!(merci à Patrice de m’avoir proposé son aide, que j’ai refusée… ) mais ensuite, en panne de pompe, j’ai accepté celle … à raccord de Alain revenu comme une bombe (avec Denis Crozmaxx , qui s’il avait pu , m’aurait poussé dans les bartasses, ingrat ! moi qui l’ai secouru à Espère …) , après cet incident, j’ai voulu repartir vite ,un peu trop  , car dans la descente suivante  : pincement !  là, j’ai attendu l’arrivée de Wilfried et Cyrille Hon2  pour regonfler, dès lors je fais le choix raisonnable  de rester avec lui,  nous feront souvent l’accordéon avec les cadurciens Philippe et François. Ma transmission pas encore rodée me cause des soucis   (un blocage de chaîne n’a pas résisté aux doigts délicats de Didier …). Le rythme randonnée me fait mieux apprécier les paysages et  les jolis singles : peu de marches, mais des enfilades, de la glisse : un régal. Et puis  des bosses,  bien  raides,  comme je les aime …

A l’arrivée, les membres du club m’ont offert un accueil mérité (il est vrai que ce n’est pas facile de  traîner le gosse toute le matinée …).

Une bière locale  salvatrice et un repas revigorant nous voila repartis dans les commentaires  habituels d’après rando : aussi passionnés que futiles  …était-elle plus belle, moins belle ? ( je parle de la rando…).

Dans ma longue carrière de vététiste j’ai passé de pires journées  que celle là !!!

(merci pour le pèlerinage au château de Roussillon , où fin des années 60, je venais en Solex avec les copines… souvenirs, souvenirs …).

 

 Cliquer sur ce lien ppour accéder  aux commentaires du bog de cahors 

             link 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par LM
Publié dans : #Comptes rendus des Randos & Sorties diverses
   linkCompte rendu CAHORS-VTT
  linkCompte rendu AS-ESPERE

Voir les commentaires

Publié le par Babar
Publié dans : #Comptes rendus des Randos & Sorties diverses
La météo prévoyait quelques gouttes mais finalement le  ciel est resté  peu couvert , sans pluie et la température assez clémente pour la saison .
Nous étions encore quelques uns en maillot jaune et bleu...
Chistophe en famille sur le petit circuit , Jonathan , Jean-Claude, GG BipBip et Jacques sur le 50 et Lydia , Céline , Eric , Gérard , Denis , Max ( + son frangin) , et François sur le 70.
 Malheureusement trop peu de participants , même  Labrot ,"le patron" d'Espère a regretté l'absence des cadurciens,  mais les vacances et la peur de la canicule peuvent expliquer les défections... 
 Comme d'habitude Fred et Philippe ( sans oublier Casta et Vincent ) nous ont trouvé un très beau circuit, un peu plus dur cette année, mais la boucle sur Rocamadour en valait la peine .
 Il n'y a pas grand chose à redire : ravitaillements copieux et nombreux (4 sur le 70 ! ) , balisage sans problème, belles descentes , dures montées...singles , pistes rapides: tous les bons ingrédients d'un belle rando !
Départ à bloc, pour mon fait de gloire de la journée ! : être le premier à 100m du départ au croisement gardé par Casta ! ..., après je n'y avais pas trop  "goût",  mais au ravitaillement 1heure plus tard et 25km plus loin , j'étais toujours avec le "patron" , Fromentèze , Denis et Eric  , ( après avoir traversé le causse jusqu'au moulin de Lauzou , remonté sur les hauteurs le long de la voie ferrée avant de redescendre à Tournefeuille et rejoindre Rocamadour par le Canyon de l'Alzou) .
A partir du ravito , le 50 prend la direction du col des mulets et le 70 remonte dans Roc par les lacets jusqu'à la Grelottière , plongée vers l'Alzou par les carrières ,( le passage  à gué se fait sans problème...) et dans la remontée sur le col de Magès , Eric casse  sa chaine ( merci ! j'en avais plein les pattes) , Gérard nous rejoint , réparation terminée, Eric part à la poursuite du trio de tête , tandis que je décide de rouler avec le Président .
Descente sur Cabouy et fameuse côte rive G de l'Ouysse ( pas facile  sans poser le pied... ), ensuite belle descente vers l'Echine de l'âne et montée infernale dans les bois de pins de Couzou pour replonger sur la fin de la montée de  l'Echine où nous rejoignons le circuit 50 , en haut , en direction de La Pannonie, nous retrouvons...........Eric !!! encore perdu ..., suivent les  belles marches au parking du moulin du Saut et retour (long ...) sur Issendolus .
 Ceux du 50 ont déja disparu !  Les Barrué brothers ne tardent pas à arriver ( Max a roulé sur des hérissons ! ), nous attendrons un peu plus les filles... le temps de boire quelques bières  avec Domi qui nous a rejoint...il était prévu un pique-nique , mais nous n'avons pas su résister à l'invitation du comité des fêtes !!!
Encore merci à eux  et en particulier à l'efficace Vincent.
Cette rando serait la dernière , mais la lassitude  (et un peu la déception de ne pas avoir plus de monde) a eu raison des meilleures volontés , dommage c'était une belle rando ( et elles sont rares en été...).
 

Voir les commentaires

Publié le par Babar
Publié dans : #Comptes rendus des Randos & Sorties diverses
En deux mots...

Le 12 Juillet Rando de Strenquel : au moins 10  VTT de la  Cère  : les 2 Céline , Gérard , Greg ,  Jérôme , Denis  , Casta , Fred , Philippe , François ( et je rajouterai Michel et Vincent qui sont un peu des notres ...), j'en oublie peut-être, mais la "formule" des départ libres nous empêche de voir tous les participants au départ ...
Départ assez dur en côte où déjà   Denis nous met au " taquet" , sur le  causse  en haut de Strenquel les organisateurs ont su trouver de jolis singles entre les petits chênes , superbe descente en lacets sur St Denis (que Denis justement, nous promet de refaire pour sa sortie club...) , traversée de la Dordogne à Mézels ,nous rejoignons ensuite le GR par le début du Caillon ( que  certains n'ont pu s'empêcher de faire  "l'intégrale"  2 fois !!! ),  puis Floirac  et rude montée vers Veyssou (qui peut passer, n'est ce pas Jérôme ? ) , descente rapide vers Montvalent à partir de Gautié , à Gluges nous gardons le GR (montée par la route) pour rejoindre le point de vue et la descente technique puis remontée avec la chaleur sur le causse de Martel ...
47 km, un peu (trop) de route, ravitaillements et balisage minimalistes, mais pour 3€ il n'y a rien à dire ...

Voir les commentaires

Publié le par Babar
Publié dans : #Comptes rendus des Randos & Sorties diverses

 Beau temps ce dimanche matin !!!  Les prévisions météo des jours précédents n’étaient pas optimistes, et en me réveillant   j’avais  l’inquiétude de revivre le faux départ de l’an dernier…

Malgré l’éloignement et l’heure très matinale du départ (8h !) nous sommes 12 vététistes de la Cère (+ Vincent d’Issendolus) : Céline, le tandem Céline-Gérard, Greg, Casta et Thierry G sur le 45, Fred, Philippe M, Denis, Eric et  François  sur le 80, enfin Françoise pour la rando pédestre (avec les compagnes de Fred et Philippe).

Nous sommes reçu par le Président Yves  et les verts Espérois : Gaël, L (« le  Patron »), etc …nous retrouvons aussi les compagnons de jeu de G58 qui étaient venus à notre rando enfin quelques têtes connues comme S et l’équipe de St Michel de Cours…

8h10 : nous voyons des groupes de vététistes (une vingtaine) démarrer (il n’y a pas de sono !) aussi  nous décidons de partir (en fait le départ officiel se fera quelques minutes + tard) . Denis qui n’aime pas être gêné par des « tocards » va nous faire une première montée au taquet, ce que mes vielles jambes ont du mal à supporter ( Fred et Philippe plus sages se laisseront décrocher ), je ne le rejoindrais avec Eric qu’au sommet  , bientôt nous allons atteindre le départ des parapentes  au dessus de Parnac et Luzech : les panoramas sur la vallée du Lot sont vraiment magnifiques ( ça ressemble un peu au Mt Mercou et au Pech de Pinsac : voir les photos sur le blog  « cahorsvtt »), nous  avons quitté depuis un moment les larges pistes pour de jolis singles sinueux  ,  un peu techniques  , et comme dit Denis , toujours perspicace :  « les jambes rasées ça passe pas les marches ! » et de fait, nous avons vite fait d’enrhumer ces « routards » un peu perdus dès que ça ne monte plus, et à partir de là nous ne verrons plus personne sauf les derniers du 45 au retour .

 Nous attaquons la première descente d’une série de12 bijoux, (les vététistes du coin ont vraiment un terrain de jeu exceptionnel, chez nous c’est pas mal, mais ici, c’est beaucoup mieux !). Certaines descentes sont un peu plus marquantes : comme celle sur Albas et la vallée du Lot car là, il y a en plus le panorama, et celle sur le Lac vert de Catus  avec marches, lacets,  glisse : superbe !!! .

 Au premier ravitaillement ( bien , le camion frigo du crémier !!!) nous sommes parmi   les premiers à profiter de l’excellent accueil des organisateurs ,  avant de repartit pour la boucle supplémentaire du grand circuit , la chaleur commence à se faire sentir ( ne nous plaignons pas ça aurait pu être pire ...) , Denis est un peu moins fringant et en bas de la descente sur Castelfranc il crèvera ( encore ! quel  boulet…) à quelques encablures du ravitaillement  sous la halle  , Eric qui devient un peu plus raisonnable  en descente ( quelques refus, mais pas de chute aujourd’hui !) nous aide à réparer .

Nous traversons le vignoble et « jardinons » un peu mais  grâce à Eric ( ?) nous allons nous retrouver, non sans avoir fait le tour d’une vigne…  Après le troisième ravit (de retour au camion !) nous abandonnons Denis.  Et toujours aussi distraits, nous repartons sur…la boucle du 80 pour un deuxième tour ! (heureusement le coup de sifflet d’un organisateur nous remet dans le droit chemin…).

 Dans  la bosse suivante,  Eric me dépose , je suis cuit,.mais mon petit doigt me dit que je le reverrai … le balisage est correct , mais il faut être vigilant quand il y a des changement de direction…(les flèches vertes dans le feuillage c’est pas facile à voir), j’aborde le seul petit portage dans une montée dans les buis  près des gouffres avant de basculer vers le lac de Catus (  j’entend les éclats de voix des baigneurs que j’ envie un peu…),  et au ravitaillement champêtre au bord du lac vert alors que je redémarre, voila mon Eric qui arrive…il s’est encore perdu ! le naturel a repris le dessus …

 Il ne nous reste que 13 km et une dernière grosse bosse : fatale pour mes …séducteurs, j’arrive péniblement à faire passer les crampes  et Eric en profite pour me croquer puis…. coincer à son tour victime de crampes au même endroit…

Dernière descente  et en bas : public et photographe pour la grosse marche………pfff !!!  Quand tu fais des stages à Navacelles avec Cyrille, ça s’appelle une marche de tafioles !!! (je rigole, c’était un peu impressionnant  surtout quand tu l‘abordes un peu cuit)

 Gaël aurait bien aimé capturer ma gamelle dans son appareil (si si !), raté, c’est Denis Crozemaxx s’est sacrifié pour l’image du jour…merci à lui.


            

A l’arrivée, Domi venu en vélo ( ?) pour nous accueillir, m’aidera à descendre du vélo …

78km : c’était juste un peu court …dur, mais tellement beau et bon …

Cette rando mériterai vraiment un plus grosse participation , il y a des explications :certains sont déjà en vacances ,  le départ très matinal peut dissuader ceux qui viennent de loin ( pour nous , 6h15 à Bretenoux !) mais pour éviter les grosses chaleurs il faut bien partir tôt , enfin si les initiés étaient informés, en ce qui concerne les pratiquants plus occasionnels , il a sûrement manqué un peu de  promo dans la presse locale.

Nous, c’est sûr nous reviendrons !

Toutes les photos sur CAHORS VTT et compte rendu
      link
 Idem pour l'AS ESPERE
link

Voir les commentaires

Publié le par Babar
Publié dans : #Comptes rendus des Randos & Sorties diverses

                    


Il n’y aura pas (hélas) d’illustration photographique, mais sûrement des images qui bougent (Christophe ?).

 Dans la semaine précédente nous nous sommes comptés et nous craignions de nous retrouver qu’une poignée de vététistes et …surprise dimanche matin 14  au départ de Bretenoux bientôt rejoints à St Jacques des Blats par Olivier (la tête dans le c., imbibé par les vapeurs alcoolisées du tournoi de rugby de Bretenoux et Bernard, cheveux ébouriffés de retour qu’il était du concert d’ACDC à Paris…) , puis Max et Pierre( normaux ,eux…).

 

Température assez « tiède », soleil voilé, nuages menaçants à la mi-journée, mais la pluie a eu le bon goût d’attendre le chemin de retour …

 

9H30 : départ toujours aussi raide vers le Gliziou  qui en fait souffrir plus d’un(e) , D’ailleurs certains proposent éventuellement de faire le circuit à l’envers l’année prochaine( la remontée des crêtes de la Tullière au Plomb  et la descente sur le Lioran me laissent dubitatif…faut voir …).

A force de parler du portage du Griou celui-ci m’a semblé plus facile ??? , avant de rejoindre le col de Rombière nous avons croisé quelques pédestres qui comme tout ceux rencontré au cours de cette journée ont été très sympas avec nous (mais à 18 on peut faire les malins…), à partir du col  descente « free-ride » vers les Chazes , André nous a trouvé la meilleure trace dans les tourbières , puis comme d’ab nous nous sommes tiré une bonne bourre jusqu’à… l’apéro au col de Cère où nous avons eu le plaisir de retrouver les « routards » Aude , Gilles et …Domi ( même pas de boissons revigorantes dans les sacoches !!! , heureusement Gérard avait des munitions au frais , tandis que Tétard et André ont pallié aux lacunes de Pierre et François : merci pour le pinard , il ne faut pas faire le Plomb en état de déshydratation …). Petit casse-croûte avant de rallier le Lioran par les pistes (sur lesquelles, Lydia, il n’est pas nécessaire de prendre les escaliers…).

Jean-Pierre a inscrit son nom au palmarès : à peine fatigué de sa cyclo de la veille dans la canicule des Pyrénées (avec juste un Tourmalet et quelques autres amusements…) : 37mn pour lui et 59mn pour le(a) dernier(e) , Lydia  a enrhumé quelques garçons !et le Spark de Thierry n’a pas fait de miracle( il nous promettait une «  attaque imminente » ! je rigole …)

Petite pose et chemin des crêtes jusqu'à la croix de pierre.

JP probablement grisé par sa montée plomb nous a offert la gamelle de la journée  suivie d’un passage commando dans le bourbier avant le Buron de la Tullière (bon d’accord, je suis tombé 2 fois,  mais …discrètement…).

Dernier portage aux « orgues » avant la dernière descente technique (m.! encore un pied !).

 

Arrivé à 16h à Thiézac : c’est pas mal pour un groupe de 18, nous n’avons pas roulé très fort mais régulièrement, aucun pépin mécanique ( !).

Petite douche dans LE lavabo des toilettes publiques avant de redescendre dans la vallée de la Cère.

 

(Vous pouvez compléter ce CR et  le renvoyer  à tous !)

 

 

Voir les commentaires

Publié le par LM
Publié dans : #Comptes rendus des Randos & Sorties diverses

Commentaire du blog de CAHORS VTT

link

Sans oublier les photos de HON2

link

Voir les commentaires

Publié le par Babar
Publié dans : #Comptes rendus des Randos & Sorties diverses
       

10 seulement  place de la pompe ! 
il est vrai que la météo était peu engageante (et les agendas chargés !...) , merci à Laurent de m'avoir réveillé car nous n'avons pas regretté notre sortie ... si le plateau était maigre , il y avait de la qualité : Céline S qui s'améliore de sortie en sortie , Michel toujours aussi volontaire  ; Greg , Claude et Laurent B qui nous ont quittés à l'heure de l'apéro ( Greg , merci pour le Tariquet que tu as eu bon gout d'avoir laissé au ravitaillement ),  Laurent  présent pour soigner sa préparation en vue de London 2012 (Absalon méfie toi !), Jérôme qui monte un peu trop bien à mon gout, mais il a un secret : il est sobre, lui...
Gérard vieilli mal : il nous a fait passer par Gramat ( Monique il faudra investir sur un GPS) pour le punir je lui ai fait gonfler ma chambre à la bouche ! 

             

Et Casta  le photographe régional de l'étape et  c'est bien connu, peu à l'aise sur les sols humides...
Quelques gouttes avant le départ, mais nous avons été vite chauds dans la montée de la Pannonie , le terrain glissant ne nous a pas permis de tout passer en vélo... et  les dalles du replat  c'était de la savonnette, puis descente vers le parking du moulin du saut pas facile dans ces conditions, c'est dans les épingles vers Tournefeuille  que nous avons vu que le stage ds l'Hérault a été éfficace (merci Cyrille), remontée sur le causse de Roumégouse et descente au moulin du Saut, un peu d'eau dans l'Alzou  pour nous rafraichir les pieds. De retour à Rocamadour  et comme d'hab "petite collation"...
 Départ pour la 2ième boucle, il faisait alors  presque chaud  sur les balcons en allant vers Magès, descente de Combelongue( à fond!!!), Poumayssen, Cabouy petit raccourci vers le GR6, Caoulet, route de Calès  et sentier magique à G vers St Sauveur  (avec petite visite dans la grotte), reCabouy, col de Magès et là : mon Didier qui avait peur de se mouiller les moustaches dans le gué sur l'Alzou nous avons du le forcer pour partir à droite (et on n'a pas réussi à le noyer !), grande montée sur La Caussonette ( où avec Jérôme nous avons refait 2 petites descentes ds la carrière ), boucle des fontaines ( par Lagardelle) et dernière côte des fontaines  à Lafage pour se finir ( encore 0 pied pour certains!).

        
Le  retour de Roca  est toujours aussi beau que se soit dans le sentier horizontal ou  les épingles à droite du château ( pourvu que les organisateurs de Brive Roca ne le découvrent  jamais...).
 43km , 1100D+ :  c'est pas si mal pour une sortie touristicotechnophysique , moi j'ai toujours autant de plaisir à "traquer" dans ce coin  et accompagner ceux qui le découvrent : à refaire ...




              

Compte rendu babar

Voir les commentaires

Publié le par Babar
Publié dans : #Comptes rendus des Randos & Sorties diverses


Cliquez sur Album pour voir les photos

Album




Personne n’a l’air de se décider pour faire le CR de notre week-end dans l’Hérault, aussi, afin que de fausses rumeurs ne se propagent, je me jette pour ne vous en dire que  3 mots.


                                       

Une vingtaine de vttistes de la Cère  (avec le bureau directeur au grand complet pour assurer le sérieux de la sortie…) et Nicolas, cafiste de Figeac aussi agréable compagnon de randonnée que talentueux  en  descente (et  montée…), ont mis le cap à l’est vers La Vacquerie via le viaduc de Millau et le Larzac.

Donc le premier jour , notre petite bande  accompagnée du très sympa Christian  guide-assistant  , a quitté  le gîte  pour se diriger vers le cirque du bout du monde où seul un troupeau de chèvres a ralenti notre progression ( déjà , que de regards pleins d’envies …)  et rapidement dans la première descente nous avons compris pourquoi Hon2 a reçu au CAF  le sobriquet de « Mister épingles » , Laurent qui parfait sa préparation pour London2012 m’a fait un intérieur de feu  , je l’ai repassé pour… me retrouver au tapis après un « roulé-boulé » d’école travaillé avec Bernard sur les pentes de Cahus) , ensuite nous faisons le tour du cirque sur un sentier en terrasse à mi hauteur, magnifique, …et quelles odeurs !  puis une remontée par une p…de voie romaine où je n’ai pas pu gagner la bière qu’avait promis Christian à qui  passait sans poser (le bougre ,  il n’a pas pris trop de risques…), premier casse-croute et à l’issue de celui-ci, première « disparition » de Denis …  après l’avoir retrouvé , nous sommes redescendus vers  le village fantôme de Soubès ( ?), après un peu de portage , superbe remontée dans les pins et les buis…et splendide point de vue sur le cirque qui s’ouvre vers Lodève au sud-ouest .


  

Retour vers le gîte pour certains et re-épingles pour les autres (dont une coriace,où l’on a pu voir Yves de Figeac en prendre une belle sur le film en bonus du DVD de la sortie),  puis  belle côte  par les pistes forestières où il a fallu s’expliquer pour savoir… qui pisse le plus loin…avant de retourner au gîte par un beau single rapide.

Bière , douche , apéro , repas revigorant au restau. de La Vacquerie, etc …

 

 Deuxième jour (Didier nous a rejoint malgré un mal de dos tenace): gorges de l’Hérault et St Guilhem le désert.

Départ du pont du diable, grande montée par les pistes (et déjà la chaleur !) où nous avons été « enrhumés » par une bande de « Robocops » …( des tocards !) avant d’accéder au sommet avec panorama sur le cirque de l’Infernet et les gorges de l’Hérault  .


                

 
Au menu de la descente suivante : épingles et …cailloux, un peu de fraîcheur au fond du cirque et nouvelle piste en montée sous le cagnard. Après  le  pique nique ( 2ième disparition de Denis…) Laurent nous a mené un train d’enfer dans les beaux singles sous les pins au nord de St Ghilhem,  les descentes suivantes plutôt cassantes ont laissé des traces sur le cuir de certains ( Max…) . Arrivée au bord de l’Hérault et après une brève visite de St Guilhem ( c’est leur Rocamadour à eux !), certains ont préféré la plage du pont du diable et ses naïades , 

   


pendant que les autres ont emprunté la voie Romaine (encore ) pour déguster deux belles descentes sur l’Infernet ( dont une célèbre  vue sur une vidéo envoyée il y a quelques temps ) c’est là que Wilfried a rejoint les « robocops » qu’une petite « pression » au c… a précipité dans les bartasses ( des tocards je vous disais !),retour au taquet par la route ,ça a chauffé, à tel point qu’une « explosion » de chambre nous a stoppé à quelques encablures du parking , mais ce n’est rien à coté de ce qui est arrivé à Thierry B, pressé qu’il était de rejoindre le gîte et ses apéros…, il  a  simplement oublié que pour passer sous un portique, il vaut mieux enlever les vélos du toit…

Je ne parlerai pas de la soirée : les photos sont éloquentes …

 

Troisième jours : Navacelles et sa terrible descente par le GR au fond des gorges de la Vis ( épingles , marches , cailloux …épuisant !) ,  Avant de plonger, certains, encore sous l’emprise de substances illicites ont confondus vautours et cigognes noires…c’était mal parti !

Dans la belle remontée  en pente douce le long du canal  , GGBipbip   réussit à pulvériser son dérailleur ce qui ne l’empêchera pas de boucler la sortie.
  
  

Arrivés à Navacelles et après une courte pose , petit single le long de la rivière  (où nous avons un peu agacé les nombreux randonneurs pédestres …) direction le moulin  le Lafoux ,  résurgence de la Vis  , nous avons failli perdre notre guide qui sur un guidonnage a plongé vers la rivière ( merci les buis ! Cyrille sait maintenant ce que veux dire l’expression «  s’accrocher aux branches »…) petit casse croute dans le moulin (nouvelle disparition de qui vous savez …) et remontée à mis hauteur et retour vers Navacelles  par un chemin horizontal superbe au dessus de pierriers vertigineux ( ceux qui ont choisi l’option route ont eu tord !) nous rejoignons le GR et le pont Romain de Navacelles  pour une très longue remontée par la route vers la Baume Auriol  où seuls Cyrille et Nicolas se sont lancés dans une ultime descente ( qui dans mon  lointain souvenir est  moins difficile que celle du GR) .

       

Je n’ai pas cherché à connaître les distances parcourues, les dénivelés  et les moyennes …, les parcours étaient vraiment très difficiles techniquement et physiquement (certains secteurs n’étaient pas évidents même à pied, d’ailleurs des chevilles s’en souviennent …) mais la beauté des paysages  font oublier l’adversité…,  je pense que nous avons tous progressé  dans les cailloux et les épingles.

                

Même si sa légendaire modestie doit en souffrir, il faut dire un grand MERCI à Cyrille pour  nous avoir organisé cette sortie de main de maître, hébergement,  superbes circuits, et  gestion pas facile d’un groupe de vingt, heureusement, nous avons été épargnés par de gros pépins (quelques chutes sans gravité et peu de casse), même le temps était avec nous avec un soleil généreux, trop pour certain(e)s.

 Bravo aux filles qui  sur ces circuits un peu virils n’ont jamais râlé (ou si peu...).

Merci  à l’accueil  des autochtones (certains ont cru avoir des ouvertures, mais aux dernières nouvelles, ils n’auraient pas conclu...).

Merci à John  pour l’assistance solide et liquide, et  sans qui certains n’auraient pas connu  la grolle …et ses effets ! (j’me comprends !.... il s’en parle encore du coté de Carlucet !)

                                  
  


Merci à Thierry, pour l’attention  apportée à …mes fesses !


Enfin merci à tous pour l’excellente ambiance !
Pour finir je voudrais m’excuser auprès des oreilles de ceux  à qui j’ai parlé (un peu) fort même à de heures indues …et auprès de Madeleine et Claude un peu « secoués » dans leur camping-car…

 

 Finalement, j’ai fait plus que trois mots !

 

             

Dis donc, Cyrille, quand est- ce que tu nous en organise une autre de sortie ?


Et ici on est pas peinard au bord del'eau?  Pendant que certains font la voie romaine au soleil

  

 

(Il y a un DVD qui circule avec photos, petits films  et enregistrement sonore de la bête du Larzac !!!)

 

 

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 41 42 43 > >>

calendrier

09/06/13 - Roc Mоntcuquоіѕ - 16/06/13 – La Carlucétoise 30/06/13 - Roc Cadurcien

Articles récents

Blog

Hébergé par Overblog